liste

Jean (Louis Paul) Delay
Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) 14 novembre 1907 / Paris 29 mai 1987

Psychiatre français, écrivain, docteur en philosophie.

Professeur de Clinique des Maladies Mentales et de l'Encéphale à l'hôpital Sainte-Anne.

Membre de l'Académie Nationale de Médecine, élu dans la section de médecine le 29 mars 1955. Nommé membre émérite le 22 mars 1983

Membre de l’Académie Française, élu le 4 juin 1959.

Président du premier Congrès Mondial de Psychiatrie (Paris, 1950).

Commandeur de la Légion d’honneur
Grand officier de l’ordre national du Mérite
Commandeur des Arts et des Lettres
Commandeur de la Santé publique


Le professeur Joseph Lévy-Valensi, nommé à la chaire de Clinique des maladies mentales le 1er octobre 1942, n'ayant pu prendre ses fonctions dans le contexte antisémite que l'on sait, Jean Delay « agrégé en exercice » depuis 1939 fut chargé du service à titre intérimaire à la fin de l'année universitaire 1942-1943. Après que la mort de Lévy-Valensi à Auschwitz eut été attestée, Delay fut nommé titulaire de la chaire, le 1er janvier 1946.

Il y mena une carrière exceptionnelle, d'enseignant et de chercheur. Pour ses travaux dont les plus connus ont trait à la découverte des effets anti-psychotiques de la chlorpromazine, le professeur Delay peut être à bon droit considéré comme l'initiateur de la psychiatrie biologique et de la psycho-pharmacologie moderne.

Leçon inaugurale de Jean Delay (extrait)

Faculté de médecine de Paris, 22 mai 1947

Dans sa leçon d'ouverture de la chaire, Delay s'adresse ainsi aux professeurs :

« Votre vote unanime m'a désigné pour occuper la chaire de clinique des maladies mentales et de l'encéphale, à un âge qui devrait marquer le milieu du chemin de la vie, si celui-ci était égal pour tous; vous pouvez être sûrs que je ferai tous mes efforts pour être digne de cette charge et en assumer les lourdes responsabilités.

Cependant à ces sentiments de reconnaissance se mêle un immense regret, l'absence de celui-là même qui avait désiré que je sois dans cette chaire son successeur, mon maître Lévy-Valensi.

Depuis que j'avais été son interne à l'Hôtel-Dieu, je savais qu'il n'était pas seulement le savant et l'enseigneur que chacun connaissait, mais aussi un homme profondément bon.

Pourquoi faut-il que ce fût précisément le plus doux qui ait été victime de la violence ?

Le souvenir de son tragique destin restera toujours vivant parmi nous, et son nom deviendra un pur symbole, tant il est vrai que ceux qui recourent à la force manquent tôt ou tard leur but et que l'oppression et l'injustice ne font que grandir leurs victimes. »




Publications principales

- Les Astéréognosies. Etude clinique, physiologique, topographique. Thèse de doctorat, Paris, 1935 publiée la même année chez Masson sous le titre de Les Astéréognosies. Pathologie du toucher. Clinique, physiologie, topographie (VII-524 p.)

- Les Dissolutions de la Mémoire. Préface de Pierre Janet. Paris, PUF, 1942 ; XX-151 p. (2e éd. 1950, 152 p.)

- Les maladies de la mémoire. Paris, PUF, 1942 ; 137 p. (2e éd. 1949 ; 137 p., rééd. 1961, 1970)

- Les ondes cérébrales et la psychologie. Paris, PUF, 1942 ; VIII-125 p., fig. (réed. 1950 ; 187 p.)

- La psycho-physiologie humaine. Paris, PUF, coll. Que sais-je ? 1945 ; 118 p., fig. (4e éd., 1954, 5e éd., 1956, 6e éd. 1959, 7e éd. 1963, 8e éd. 1965, 9e éd. 1967, rééd. 1974)

- Les dérèglements de l’humeur. Préface de Gustave Roussy. Paris, PUF, coll. Bibliothèque de philosophie contemporaine, 1946 ; XII-179 p. (2e éd. 1961 ; rééd., Paris, Acanthes, 2009 ; 179 p.)

- L’électro-choc et la psycho-physiologie. Paris, Masson, 1946 ; 169 p.

- L’électricité cérébrale. Paris, PUF, coll. Que sais-je ? 1950 ; 128 p., 53 fig. (2e éd. 1958, 4e éd. 1973)

- Méthodes biologiques en clinique psychiatrique. Paris, Masson, 1950 ; 536 p.

- (avec C. Alberto Seguin, M. Boss et A. Seguin) Introduction à la médecine psychosomatique. Paris, Arche, 1950 ; 346 p.

- Etude de psychologie médicale. Préf. de René Leriche. Paris, PUF, 1953 ; 255 p.

- (avec Pierre Pichot et Jacques Perse) Méthodes psychométriques en clinique. Tests mentaux et interprétation. Paris, Masson, 1955 ; 327 p. (2e éd. 1966)

- (avec Pierre Pichot, Thérèse Lempérière et Jacques Perse) Le test de Rorschach et la personnalité épileptique. Paris, PUF, 1955 ; 219 p.

- Aspects de la psychiatrie moderne. Paris, PUF, 1956 ; 115 p.

- La Jeunesse d'André Gide
I- André Gide avant André Walter 1869-1890 ; Paris, Gallimard, 1956 ; 602 p.
II- D’André Walter à André Gide 1890-1895 ; 1957 (rééd. 1973)
(rééd., tomes 1 et 2, Gallimard, 1992)

- The rorschach and the epileptic personality / Le test de Rorschach et la personnalité épileptique. New York, Logos Press, 1958 ; XIX-265 p.

- Introduction à la médecine psychosomatique. Paris, Masson, 1961 ; 117 p. (rééd., Paris, Acanthes, 2001 ; 116 p.)

- (avec Pierre Deniker) Méthodes chimiothérapiques en psychiatrie. Les nouveaux médicaments psychotropes. Paris, Masson, 1961 ; 496 p.

- (avec Serge Brion) Les démences tardives. Paris, Masson, 1962 ; 234 p.

- (avec Pierre Pichot) Abrégé de psychologie à l'usage de l'étudiant. Paris, Masson, 1962 ; 489 p. (2e éd. 1964, 3e éd. 1971, 4e éd. 1975, rééd. 1984, 1990)

- (avec Robert Volmat) Psychopathologie de l'expression
1. Peinture et chimiothérapie. Rueil Malmaison / Basel / New York, Laboratoires Sandoz / Karger, 1963 ; [4] p.
10. Le monde imagé d'Adolf Wölfli. Rueil Malmaison, Laboratoires Sandoz, 1964 ; [s.p.]
11. Expressions esthétiques de la folie. Rueil Malmaison, Laboratoires Sandoz, 1966 ; [s.p.]

- (avec J. Leif) Psychologie et éducation. V.1 : l'enfant. Paris, Nathan, 1965 ; 512 p.

- (avec Georges Verdeaux et Jean Gaches) Electroencéphalographie clinique. Paris, Masson, 1966 ; 241 p. (2e éd. 1969, 3e éd. 1978)

- (avec Serge Brion) Le syndrome de Korsakoff. Paris, Masson, 1969 ; 170 p.

- Avant Mémoire. I. D'une minute à l'autre (Paris, 1555-1736). Paris, Gallimard, Collection Blanche, 1979 ; 304-8 p., 23 ill.
- Avant Mémoire. II. D'une minute à l'autre (Paris, 1555-1736). Paris, Gallimard, Collection Blanche, 1980 ; 381 p., ill.
- Avant Mémoire. III. La Fauconnier : à Paris, sous Louis XV. Paris, Gallimard, Collection Blanche, 1982 ; 375 p., ill.
- Avant Mémoire. IV. D'un siècle à l'autre (Paris. 1789-1856). Paris, Gallimard, Collection Blanche, 1986 ; 400-8 p. 18 ill.
(rééd. dans la coll. Folio)
[histoire généalogique de sa famille]


Eloge par P. Deniker, séance de l'Académie de Médecine, 19 avril 1988


Michel Caire, 2015
© Les textes & images publiés sur ce site sont librement téléchargeables pour une consultation à usage privé. Toute autre utilisation nécessite l'autorisation de l'auteur.