liste

Coll. Michel Caire Claude-Étienne BOURDIN
Pesmes (Haute-Saône) 13 juin 1815 / Choisy-le-Roi 26 avril 1886

Médecin, statisticien, membre honoraire de la Société médico-psychologique, de la Société médico-pratique et de la Société statistique de Paris; membre correspondant des Académies des sciences, arts et belles-lettres de Dijon et de Rouen; des Académies royales de médecine de Turin et de Madrid; des sociétés de médecine de Nancy, Tours et Besançon; membre à vie de la Société contre l'abus du tabac. Officier de l'instruction publique.

Originaire d'un petit village de Franche-Comté, c'est à Paris que Bourdin fait ses études de médecine, et soutient sa thèse de doctorat le 28 décembre 1838.

A Bicêtre il suit les visites de Guillaume Ferrus, puis exerce deux ans comme médecin interne de la maison d'aliénés dite de Saint Marcel alors dirigée par Vallerand de la Fosse, au n°6 de la rue Picpus.

Bourdin conservera un intérêt constant pour l'aliénisme tout au long de son existence : membre fondateur de la Société médico-psychologique (qu'il préside en 1881), collaborateur assidu des Annales Médico-psychologiques, il est l'auteur de nombreuses publications sur des questions de médecine mentale.

Pourtant, il ne pratiquera plus cette spécialité : fin 1840, il postule au poste de médecin chef du nouvel asile d'aliénés de Dijon, avec la recommandation du Duc de Marmier, député de Haute Saône et celle de Pierre Edouard Vallerand de la Fosse, mais c'est Dugast qui lui est préféré.

Il s'installe alors à Choisy-le-Roi, où il exercera la médecine de ville toute sa vie. Praticien apprécié, il poursuit ses activités dans des domaines aussi divers que la statistique, la santé publique, la clinique psychiatrique.

Dans le domaine de la statistique, Bourdin publie un important ouvrage en 1881. Il est membre de la Société de Statistique de Paris, dont il sera président, secrétaire de la commission de statistique du canton de Villejuif (séance d'installation, 5 juin 1860) : sur son rôle dans la diffusion nationale de l’usage des statistiques, voir Carbonel, qui se réfère à K. Zhen, 1989, p. 79-80 et aux Archives de l’Académie de Rouen (Cartons B2 et B3. Membres de l’Académie) dont Bourdin, « statisticien parisien renommé » est élu membre correspondant.

Bourdin est l'auteur de travaux importants sur la catalepsie, l'alcoolisme et surtout sur le suicide considéré comme une maladie.

En juillet 1870, du fait des "occupations incessantes d'une clientèle de campagne", il ne peut assister régulièrement aux séances de la Société médico-psychologique, demande et obtient d'être nommé membre honoraire.
L'année suivante, il représente encore cette même société à l'inauguration à Aoste de la statue de son ami Laurent Cerise 1807-1869, fervent catholique comme lui (P. Morel).

Un autre de ses amis, Louis Delasiauve, également collaborateur de la Revue médicale, prononce un discours sur sa tombe, le 28 avril 1886, dont le texte est publié dans les Annales Médico-psychologiques (1886, t.IV, p. 103-107. Une bibliographie du défunt est proposée pp. 168-169 du même numéro).

Bourdin repose au cimetière de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), 11e division le long de l'allée E, auprès de son épouse Céline Mathilde Verot née le 27 mai 1824 et décédée le 8 mars 1865 et de sa fille Marie Stéphanie, née le 10 septembre 1853 et décédée le 17 août 1878.

BIBLIOGRAPHIE

Traité de la catalepsie contenant des recherches historiques et pratiques sur les symptômes, le diagnostic, l'anatomie pathologique, les causes, le traitement et la nature de cette maladie. Par C.-E. Bourdin. Paris, Just Rouvier, 1841; VII-214 p. (analyse in : Annales Médico-psychologiques 1844, 3; 296-299)

De l'abus des liqueurs alcooliques considérées comme cause de perturbations morales et intellectuelles, 1842

« Analyse de : « Observations faites dans les Pyrénées pour servir à l'étude des causes du crétinisme, par Gérard Marchant ». Annales Médico-Psychologiques, 1843, tome V; 458-460

Traitement des affections cancéreuses. Premier mémoire
. Paris, Cosse et Dumaine, 1844; 43 p.

« Analyse de : Recherches statistiques sur l’aliénation mentale faites à l’Hospice de Bicêtre par messieurs Aubanel et Thore ». Annales Médico-Psychologiques, 1844, tome III;  141-147

De la nature du suicide. Lettres au Dr J.-B. Petit et au Dr Delasiauve. Paris, Imprimerie de Moquet, 1845

Du suicide considéré comme maladie
. Paris, Hennuyer et Turpin impr., 1845; 95 p.

« Le suicide est-il toujours le résultat ou, si l'on veut, le symptôme d'un trouble de l'esprit? En d'autres termes, le suicide est-il toujours une maladie? Par le Dr Bourdin ». Annales Médico-psychologiques 1846, 8; 42-55

De la propriété hémostatique du coton. Besançon, impr. J. Jacquin, 1847; 14 p.
 
Essai sur la phrénologie considérée dans ses principes généraux et son application pratique, Paris, Impr. de Mme Vve Bouchard-Huzard, 1847, 66 p., 2 pl.

De l'action concomitante du chloroforme sur le principe de sensibilité et le principe des mouvements. Paris, Impr. de Pillet fils aîné, 1852; 35 p.

De l’Hallucination improprement appelée psychologique, 1856

« Rapport de M. le docteur Bourdin sur la candidature de M. J. P. A. Fabre » (Société médico-psychologique. Addition à la séance du 20 mars 1858). Annales Médico-psychologiques 1858, 4; 565-569

« Observation de catalepsie produite par les baies de douce-amère » (Société médico-psychologique. Séance du 26 octobre 1863). Annales Médico-psychologiques, 1864, 3; 252-254

Médecine et matérialisme, le matérialisme et le sens commun. Paris, impr. de H. Carion, 1868

Etudes médico-psychologiques, Cerise, sa vie et ses oeuvres. Paris, Impr. de G. Jousset, Clet et Cie, 1872; 72 p., portr.

De l'Influence des événements politiques sur la production de la folie. Paris, A. Delahaye, 1873; 24 p. (extrait du Bulletin de la Société médico-pratique 1868-1872)

L'horreur du vide. Paris, Charles de Lamotte, 1878

L'extatique de Fontet. Paris, 1878 (Annales Médico-psychologiques 1878, 19; 225-239)

Du délire de persécution chez les anomaliens
, 1878 (ouvrage présenté in Annales Médico-psychologiques 1878, p.392-393)

Hallucinations et illusions. Paris, 1880 (extrait de l'Encyclopédie des sciences, des lettres et des arts).

Autonomasie et aphasie. Paris, C. De Lamotte, 1881; 48 p.

Le domaine de la statistique, Paris, Ed. Berger-Levrault, 1881, 12 p.

Le tabac, ses inconvénients, ses dangers. Paris, Ch. De Lamotte, 1882; 31 p.

Etude médico-psychologique. Les enfants menteurs. Paris, Boudet, 1883; 28 p. (extrait des Annales Médico-psychologiques, 1883, 9; 53-67)

Le Tabac et les Prisonniers. Paris, C. Delamotte, 1882; 32 p. et Reims, P. Lajoye, 1884; 8 p.


NOTICE
extraite de C. Sachaile,
Les médecins de Paris jugés par leurs œuvres, ou statistique scientifique et morale des médecins de Paris.
Paris, 1845

“BOURDIN Charles-Etienne (sic) Docteur en médecine; ex. médecin d'une maison d'aliénés, et médecin de l'association des artistes dramatiques; né à Pesmes (Haute-Saône) en 1815; reçu à Paris en 1838 (Rue Coquenard, 23, de 10 h à midi).

M. Bourdin est attaché à la rédaction de la Revue médicale et des Annales médico-psycologiques (sic), dans lesquelles on trouve de lui plusieurs articles qui dénotent un homme versé dans l'étude des maladies nerveuses; -il a publié en 1841 un Traité de la catalepsie, 1 vol. in-8°; et tout récemment (1844), un Premier mémoire sur le traitement des affections cancéreuses (des indications et des contre-indications de l'opération dans ces maladies); broch. in-8° de 43 pages.”


Michel Caire, 2010-2014
© Les textes & images publiés sur ce site sont librement téléchargeables pour une consultation à usage privé. Toute autre utilisation nécessite l'autorisation de l'auteur.