liste

avec l'aimable autorisation de la BIUM Alix JOFFROY
Stainville (Meuse) 16 décembre 1844 / Paris 24 novembre 1908

Neurologue français, élève de Charcot, médecin de La Salpêtrière et de Sainte-Anne.

Interne des hôpitaux de Paris en 1868, Joffroy est l'élève de Vulpian, Duchenne de Boulogne et Charcot. Il avait auparavant été interne provisoire à l'asile de Bicêtre, dans le service d'Auguste Voisin.
Nommé en 1879 médecin des hôpitaux de Paris, il succède en 1893 à Benjamin Ball à la chaire de Clinique des maladies mentales et de l'encéphale à Sainte-Anne (Paris).

Son maître Charcot l'avait précédemment associé à ses recherches sur cette forme particulière de slérose qu'il nomme "sclérose latérale amyotrophique", connue aujourd'hui sous le nom de "Maladie de Charcot". Joffroy avait auparavant étudié avec Pierre Marie une atrophie musculaire progressive, appelée l'amyotrophie de Charcot-Marie.

Anatomo-pathologiste et neurologiste -disait-on alors- de renom, il porte un intérêt tout particulier à l'alcoolisme, auquel il consacre de nombreuses leçons et plusieurs articles dans la revue l'Encéphale, dont il dirige la partie psychiatrique jusqu'à ses tout derniers jours.
Il aura été par ailleurs directeur des Archives de physiologie normale et pathologique, et des Archives de médecine expérimentale et d'anatomie pathologique.

L'un des deux pavillons du service hospitalo-universitaire de Sainte-Anne (Paris), dans lequel il enseigna, a porté son nom jusqu'à ces toutes dernières années.

Sur Joffroy, voir les travaux de Denis Tiberghien :

Entre Ball et Ballet, Alix Joffroy (1844-1908), sa vie, ses travaux
. Thèse de doctorat en médecine, Lille, 1995

« Alix Joffroy (1844–1908), titulaire de la chaire des maladies mentales et de l'encéphale de 1893 à 1908, vu par Jean-Martin Charcot » Annales Médico-psychologiques, 164, 8, 2006, pp. 650-658 (au sujet du rapport que fit Charcot sur lui quand il se présenta, face à Gilbert Ballet et Valentin Magnan, à la succession de Benjamin Ball : le résumé de cet article est sur le site Elsevier).

« A pioneer in neuropathology: Alix Joffroy (1844–1908), J.-M Charcot’s pupil » Neuromuscular Disorders 20 (2010) 207–213

« The chair of mental and Brain Diseases: Charcot's Pupils-Benjamin Ball, Alix Joffroy and Gibert Ballet » in Bogousslavsk J (ed) : Following Charcot : A Forgotten History of Neurology and Psychiatry. Front Neurol Neirosci. Basel, Karger, 2011, vol 29, pp 36-51.

Michel Caire, 2008-2011
© Les textes & images publiés sur ce site sont librement téléchargeables pour une consultation à usage privé. Toute autre utilisation nécessite l'autorisation de l'auteur.