liste

(François) Antoine RITTI
Strasbourg 6 février 1844 / Paris 23 janvier 1920


Destiné au sacerdoce par tradition familiale, - son oncle est évêque de Strasbourg-, Ritti choisit la carrière médicale et débute sa formation d'aliéniste à l'asile de Fains (Meuse), d'où il est chassé par la guerre franco-allemande.
Il quitte alors l'Alsace, se rend à Paris et obtient un poste d'interne à Ivry, dans la "Maison de Santé Esquirol". En 1878, il est nommé sur concours médecin de Charenton, poste qu'il occupe jusqu'à sa retraite en 1909.

Ritti fut Secrétaire général de la Société médico-psychologique de 1882 à 1920, soit pendant 38 ans, et à ce titre l'auteur de très nombreux éloges funèbres et de notices nécrologiques parus dans les Annales médico-psychologiques.

Ant. Ritti est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (Paris), dans la tombe des familles Bouclier de la Fizelière, ornée d'un très beau buste signé Marthe de la Fizelière.

Sur Ritti, voir aussi la thèse de Jean-François Defaux, Antoine Ritti (1844-1920), "Aliéniste pur" (Caen, 1985)

Michel Caire, 2008
© Les textes & images publiés sur ce site sont librement téléchargeables pour une consultation à usage privé. Toute autre utilisation nécessite l'autorisation de l'auteur.