Asiles et Hôpitaux Psychiatriques : liste et site internet

De l'asile à l'hôpital :
les établissements psychiatriques français

Les structures d'accueil et de soins aux personnes atteintes de troubles mentaux ont une longue histoire.

Sous l'Ancien Régime existaient déjà de nombreuses institutions, laïques et religieuses, destinées en tout ou partie aux aliénés d'esprit (telles les Petites-Maisons à Paris ou les Charités des Frères de Saint-Jean de Dieu). Plusieurs de ces établissements ne survivront pas à la tourmente révolutionnaire.

Au XVIIIème siècle, l'Hôtel-Dieu de Paris est l'un des rares hôpitaux publics du Royaume réservant des salles spéciales au traitement des fous, une pour les hommes, deux pour les femmes. Les deux autres établissements «les plus proches de la Capitale, où l'on s'occupe encore du traitement des maniaques» (Jacques Tenon, 1788) sont alors l'Hôtel-Dieu de Lyon et l'Hôpital Général de Rouen.
La Provence dispose aussi de trois hôpitaux consacrés aux fous: l'hôpital d'Avignon, ouvert en 1681, l'hôpital de la Trinité d'Aix, ouvert en 1691, et la Maison de Saint-Lazare à Marseille, ouverte en 1699.

En 1818, Esquirol ne dénombre pas plus de huit "Etablissemens spéciaux", répartis de façon très inégale sur le territoire national: l'Hospice des aliénés de Marseille et la Maison Royale de Santé d'Avignon, l'Hospice des aliénés de Bordeaux, l'hospice de Saint-Méen (Rennes), la Maison de Maréville près de Nancy, la Maison de Santé d'Armentières, la Maison de force de Lille et la Maison Royale de Charenton.

En cette France du début du XIXème siècle, des aliénés sont aussi reçus dans 31 hospices ou hôpitaux, 12 dépôts de mendicité et 6 prisons ou "maisons de force et de correction". Le nombre total de lits est alors de l'ordre de 5.000 (dont environ 1.200 dans les huit établissements spécialement consacrés aux aliénés).

Avec la loi du 30 juin 1838, qui fait obligation à chaque département de se doter d'un asile d'aliénés (ou de traiter avec un asile d'un autre département), leur nombre s'accroit au fil des décennies (en 1865, 41 asiles départementaux, 18 quartiers d'hospice, 16 asiles privés faisant fonction d'asiles publics, et la Maison impériale de Charenton), et celui des lits approche les 55.000 en 1888.

Certains départements sont restés toutefois fort longtemps sans établissement (il en était encore ainsi en 1938 pour vingt des quatre-vingt-dix départements d'alors, et en 1958 pour les Ardennes, la Corse, le Doubs, la Drôme, le Gard, l'Indre, le Loir-et-Cher, la Loire, les Pyrénées-Orientales, la Saône-et-Loire, la Seine-et-Marne).

Puis, dans le mouvement inauguré par la mise en place de la sectorisation (1960-1971) et le développement des prises en charges ambulatoires, l'installation de nombreux services de soins psychiatriques dans des hôpitaux généraux ou de petites unités en ville, ont augmenté encore le nombre de lieux d'implantation.

Nous proposons ici une liste des établissements, disparus ou en activité (les établissements privés y seront intégrés ultérieurement). Cette liste est naturellement évolutive: le processus de délocalisation et de création de services hors les murs des anciens "asiles" est toujours en cours.

Ces établissements ont pour la plupart changé de nom : ces noms successifs sont alors dans notre liste indiqués l'un après l'autre.

Entre parenthèse sont précisées lorsque nous les connaissons, dans l'ordre :
- l'année d'ouverture ou l'année où l'établissement a commencé à recevoir des "fous", "aliénés", "malades mentaux", "patients psychiatriques"...
- éventuellement ces deux dates, séparées par un / ,
- l'année de fermeture ou de cessation d'activité psychiatrique s'il y a lieu.

De nombreux établissements cités possèdent désormais un site internet.
Nous remercions nos visiteurs de nous signaler les adresses -voire l'existence d'établissements- dont nous n'aurions pas connaissance, les liens manquants ou inactifs, et évidemment toute inexactitude.



Monuments historiques

Plusieurs de ces établissements sont classés ou inscrits en tout ou partie à l'inventaire des monuments historiques.

Afin de consulter la notice de la base Mérimée (Ministère de la culture), parfois accompagnée de photographies de l'édifice, il convient de remplir le champ "localisation" (nom de la commune) et le champ "type d'édifice" (soit 'asile d'aliénés', soit 'hôpital psychiatrique', soit encore 'hôpital').

haut de chapître


Ordres religieux ayant fondé ou dirigé des établissements spécialisés



- Ordre hospitalier des Frères de Saint-Jean de Dieu :
les Charités de Bourg (Sainte-Madeleine), Cadillac (Sainte-Marguerite), Charenton (Notre-Dame de la Paix), Château-Thierry (Saint-Jean-Baptiste), La Cellette, La Guillotière (Saint-Pierre et Saint-Paul), Leyme, Lommelet, Pontorson (Saint-Antoine), Saint-Aubin (puis Léhon/Dinan), Senlis (Saint-Denis et Saint-Firmin).

- Congrégations du Bon Sauveur :
Bon Sauveur d'Albi, de Bégard, de Caen, de Picauville, de Saint-Lô.

- Congrégation de Sainte-Marie de L'Assomption :
Sainte-Marie de Clermont-Ferrand, de Nice (Saint-Pons), Privas, de Montredon (Le-Puy-en-Velay), de Rodez.

- Communauté des Bons-Fils (Tiers-Ordre de Saint-François) :
Maisons de Lille, d'Armentières et de Saint-Venant en Artois.

- Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny :
Alençon, Limoux.

- Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Bourg :
Bourg (Saint-Lazare, et Sainte-Madeleine).

- Frères des Écoles chrétiennes, dit de Saint-Yon :
Maisons de Saint-Yon, d'Angers et de Maréville.

- Fondation John Bost : La Force

haut de chapître




AIN (01)

(Bourg. Asile Saint-Lazare 1824-1861)

Bourg. Asile, puis Hôpital Psychiatrique Sainte-Madeleine. Centre Psychothérapique de l'Ain (Association ORSAC : ORganisation pour la Santé et l'ACcueil) 1825-

Bourg. Asile, puis H.P. Saint-Georges. Centre psychothérapique de l'Ain, hôpital Saint-Georges. Association ORSAC 1861-

haut de chapître


AISNE (02)

(Château-Thierry. (Société historique). Hôpital Saint-Antoine de la Charité de Château-Thierry. C.H. de Château-Thierry, maison de retraite Bellevue 1654/1670-?)

(Montreuil-sous-Laon. Abbaye de Montreuil. Dépôt de mendicité 1810, puis asile d'aliénés 1810-1863. Aujourd'hui Maison de retraite départementale de l'Aisne)

Prémontré. H.P. de l'Aisne, puis E.P.S.M.D. de l'Aisne 1867-
Voir sur ce site : Un asile martyr : Prémontré pendant la Grande Guerre

Saint-Quentin. C.H. de Saint-Quentin 1970/1978-

haut de chapître


ALLIER (03)

Ainay-le-Château. Colonie familiale du département de la Seine, devenu ensuite C.H.S.I. d'Ainay-le-Château 1898-

Montluçon. C.H. de Montluçon 1832/19..-

(Moulins. Hôpital Saint-Gilles ou Hôtel-Dieu de la Charité. Hospice départemental de Saint-Gilles, XVe siècle/vers 1830-1850)

Vichy. C.H. de Vichy. Centre hospitalier Jacques Lacarin 1887/1986-

Yzeure. Asile puis H.P. Sainte-Catherine. H.P. d'Yzeure. C.H. de Moulins-Yzeure 1850-

haut de chapître


ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE (04), autrefois Basses-Alpes

Digne. La Tour. C.H. de Digne-les-Bains 1958-

haut de chapître


HAUTES-ALPES (05)

Briançon. Centre hospitalier de Briançon ou C.H. des Escartons

Laragne Monteglin. C.H. de Laragne 1959-

haut de chapître


ALPES-MARITIMES (06)

Antibes. C.H. d'Antibes Juan-les-Pins.

Cannes. C.H. de Cannes

Grasse. C.H. de Grasse

Nice. C.H.U. Hôpital Pasteur 1910/19..-
La Clinique Universitaire de Psychiatrie et de Psychologie Médicale (Université de Nice Sophia Antipolis) a également son site internet.

Nice. Asile privé (Sainte-Marie de l'Assomption) de Saint-Pons, H.P., puis Centre Hospitalier Sainte-Marie de Nice 1867-
Voir sur le site : L'incendie de l'asile de Nice (1875)

haut de chapître


ARDÊCHE (07)

Privas. Asile des Sœurs de Saint-Jean-de-Dieu, puis Sainte-Marie de l'Assomption, H.P. puis Centre Hospitalier Sainte-Marie de Privas 1827-

haut de chapître


ARDENNES (08)

Charleville Mézières. C.H. Bélair 1969-

haut de chapître


ARIÈGE (09)

Saint-Lizier/Saint-Girons. Dépôt de mendicité. Asile ou Maison départementale de Santé de Saint Lizier, puis H.P. de Saint-Lizier. C.H. d'Ariège Couserans, site de Rozès 1808/1838-

haut de chapître


AUBE (10)

Brienne-le-Château. C.H.S. de Brienne-le-Château 1959-

haut de chapître


AUDE (11)

Carcassonne. Centre hospitalier de Carcassonne ou C.H. Antoine Gayraud (site du syndicat CGT de l'hôpital)

Limoux. Congrégation des Sœurs de Saint-Joseph de Cluny. Maison de santé, asile, puis H.P. de Limoux. Association Audoise Sociale et Médicale de Limoux (A.S.M. 11) 1827-

Narbonne. C.H. de Narbonne

haut de chapître


AVEYRON (12)

(Rodez. Quartier d'hospice, début XIXème siècle. Centre hospitalier de Rodez ou C.H. Bourran)
(Rodez. Asile, puis H.P. de Rodez 1852-1955)

Cayssiols (près Rodez), Olemps. H.P. Sainte-Marie de l'Assomption. Centre Hospitalier Sainte-Marie 1939-

Millau. Centre hospitalier de Millau ou C.H.I.C. de Sud Aveyron.

haut de chapître


BOUCHES-DU-RHÔNE (13)

(Aix-en-Provence. La Trinité, hôpital general des insensez (extrait du Reglement de 1705) ou hospice des insensés 1691-1859)

Aix-en-Provence. Asile d'aliénés, puis H.P. Autonome Montperrin, puis C.H. Montperrin (histoire) 1868-

Arles. C.H. Joseph Imbert (vue aérienne et présentation)

(Marseille. Saint-Joseph 1822-1844)

(Marseille. Maison de Saint-Lazare. Asile Saint-Lazare 1699-1850)

Marseille. C.H. Sainte-Marguerite (A.P.-H.M.) 1887-

Marseille. Asile d'aliénés de Marseille ou Asile Saint-Pierre (1844). Hôpital-Hospice de La Timone, quartier psychiatrique. C.H. La Timone (A.P.-H.M.) hôpital reconstruit en 1974

Marseille. Hôpital de la Conception (A.P.-H.M.)

Marseille. C.H. Edouard Toulouse 1962-

Marseille. C.H. Valvert 1975-

Martigues. C.H. Martigues (site du Vallon) 1974-

haut de chapître


CALVADOS (14)

Bayeux. C.H. de Bayeux. Etablissements hospitaliers du Bessin

(Caen. Tour Châtimoine)
(Caen. Abbaye aux Dames. Maison de Beaulieu, maladrerie 1160-1696 puis maison de force, dite Bicêtre 1696-1820)

Caen. Couvent des Capucins (Communauté du Bon Sauveur de Caen). Asile, Hôpital Psychiatrique, puis C.H.S. du Bon Sauveur (devenu établissement public départemental en 1975), puis E.P.S.M. de Caen 1734/1804-

Caen. Centre Hospitalier Universitaire de Caen, ou C.H.U. Côte de Nacre, Centre Esquirol (hôpital reconstruit) 1975/1978-

Vire. C.H. de Vire XVIIème siècle/2003-

haut de chapître


CANTAL (15)

Aurillac. Quartier psychiatrique du C.H. d'Aurillac, puis C.H. Henri Mondor 1836-

Saint-Flour. C.H. de Saint-Flour, site de Volzac (unités Sophia et Antinea).

haut de chapître


CHARENTE (16)

(Angoulème. Hôtel-Dieu d'Angoulème. Quartier d'hospice, 1651/début XIXème siècle- Hôpital reconstruit en 1936 et devenu le Centre Hospitalier d'Angoulème)

La Couronne (ou Breuty La Couronne). Asile, puis Hôpital Psychiatrique de Breuty. Centre Psychothérapique ou E.P.S.M. de la Charente. C.H. Camille Claudel 1865-

haut de chapître


CHARENTE-MARITIME (17), antérieurement Charente-Inférieure

Jonzac. C.H. de Jonzac 1971-

Lafond (Cognehors). Maison de santé ou asile, puis H.P. puis C.H.S. de Lafond (rattaché en 1948 à l'hôpital de La Rochelle) et depuis 1995 Hôpital Marius Lacroix 1829-

La Rochelle. Quartier d'hospice, puis C.H. de La Rochelle XVIIIe s.-

Saintes. C.H. de Saintonge

haut de chapître


CHER (18)

(Bourges. Maison de refuge. C.H. de Bourges Jacques Cœur 1817-1895)

Bourges. Asile de Beauregard, H.P., puis C.H.S. de Beauregard ou C.H.S. de Bourges. Etablissement Intercommunal de Santé Mentale du Cher, C.H. George Sand 1895-

Chézal-Benoit, Lignières. Ancienne abbaye Saint-Pierre. Asile agricole du département de la Seine, puis H.P., puis C.H.S. de Chézal-Benoit. C.H. George Sand XIIe s./1910-
(classé Monument historique, 19O8)

Dun-sur-Auron. Colonie familiale (du département de la Seine) de Dun-sur-Auron. C.H.S. de Dun-sur-Auron. C.H. George Sand 1892-
(Monument historique, inventaire général 1987)

haut de chapître


CORRÈZE (19)

Brive-la-Gaillarde. C.H. de Brive.

Monestier-Merlines (auparavant La Cellette, par Eygurande d'Ussel). Couvent de la Cellette. Asile de La Cellette, puis H.P. Sainte-Marie de la Cellette. C.H. du Pays d'Eygurande (Monument historique, inventaire général 1985) 1474/1830-

Tulle. Hospice, début XIXème siècle. C.H. de Tulle 1971-

Ussel. C.H. d'Ussel.

haut de chapître


CORSE (20)

Ajaccio. C.H.D. de Castelluccio 1974-

Bastia. Hôpital de Bastia


CÔTE-D'OR (21)

Dijon. Asile des Chartreux, puis H.P., puis C.H.S. ou C.H.D. de La Chartreuse, Les Propylées (photos du Puits de Moïse) 1843-

Dijon. C.H.U. de Dijon 1786/19..-

Semur-en-Auxois. C.H. Robert Morlevat

haut de chapître


CÔTES-D'ARMOR (22), autrefois Côtes-du-Nord

Bégard. Asile privé d'aliénés, puis H.P. du Bon Sauveur (Abbaye). Fondation Bon Sauveur de Bégard (Monument historique, inventaire général 1986) 1858-

Lehon/Dinan. Hospice des Sacrés-Cœurs. Asile, puis H.P., puis C.H. Saint-Jean-de-Dieu 1834-

Plouguernevel. Asile, puis H.P., puis C.H. de Plouguernével. Association hospitalière de Bretagne 1934-
U.M.D. de Plouguernevel (Unité pour Malades Difficiles) 2008-

(Saint-Aubin-des-Bois. Hospice de Saint-Aubin à Plédéliac (Saint-Jean-de-Dieu), transféré à Lehon 1827-1835)

(Saint-Brieuc. Quartier d'hospice. C.H. de Saint-Brieuc 1832-1928)

haut de chapître


CREUSE (23)

Saint-Vaury. H.P. puis C.H.S. de La Valette 1961-

haut de chapître


DORDOGNE (24)

La Force. Fondation John Bost

Montpon-Ménestérol, Montignac. Chartreuse de Vauclaire. Asile, puis H.P., puis C.H. de Vauclaire ou C.H. de Montpon. XIVe siècle/1919-

Périgueux. C.H. de Périgueux.

Sarlat / La Caneda. C.H. Jean Leclaire.

haut de chapître


DOUBS (25)

(Besançon. Hospice de Saint-Jean l'Aumônier. Dépôt de mendicité de Bellevaux. Hospice, puis Hôpital Bellevaux. Hospice-Maison de retraite départemental du Doubs. C.L.S. Bellevaux 1712/1724? -1885)

Besançon. Hôpital Saint-Jacques (histoire) 1182- et hôpital Jean Minjoz, C.H.U. de Besançon. XIIe siècle/19..-

(Montbéliard. Association Hospitalière de Franche-Comté, site du Mittan -2010 )

Montbéliard. Association Hospitalière de Franche-Comté, Centre Jean Messagier 2010-

(Montbéliard. C.H. Belfort-Montbéliard, hôpital André Boulloche)

Novillars. C.H.S. de Novillars 1968-

Pontarlier. C.H. de Pontarlier (vers 1700), Unité «Le Grandvallier» 1998-

(Villers-le-Lac. C.H.S. Les Genévriers 1970-1997)

haut de chapître


DRÔME (26)

Montéléger. C.H.S. Le Valmont 1976-

Romans. E.P.S. de Romans Saint-Vallier (Hôpitaux Drôme Nord) 1979/....-

Saint-Vallier. C.H. rue Picpus (Hôpitaux Drôme Nord) 1680/....-

Valence. C.H. de Valence (quartier psychiatrique) 1970-?

haut de chapître


EURE (27)

Bernay. C.H. Anne de Ticheville.

(Evreux. Quartier d'hospice, dit "Asile d'Evreux". C.H. d'Evreux, Hôpital Saint-Louis )

Evreux. Asile, puis H.P., puis C.H.S. de Navarre 1866-
(reconstruction projetée)

(Gaillon. Quartier des condamnés aliénés, annexé à la Maison Centrale, dépendant de l'administration pénitentiaire 1876-1906)
(voir sur le site de la B.I.U.M. l'article du Dr Hurel, paru dans les Annales médico-psychologiques en 1877)

Vernon. Hôpital de Vernon, C.H.I. Eure-Seine. - (activité psychiatrique suspendue de 2002 à 2007) -

haut de chapître


EURE-ET-LOIRE (28)

Bonneval. H.P. d'Eure-et-Loire. C.H. Henri Ey (classé Monument historique, 1883) 1715/1861-

Dreux. C.H. de Dreux.

haut de chapître


FINISTÈRE (29)

Bohars. C.H. de Bohars 1975-

Landerneau. C.H. Ferdinand Grall

(Lanmeur. Hôpital de Lanmeur XVIIIe siècle)

Morlaix. Quartier psychiatrique de l'hospice civil de Morlaix. C.H. des Pays de Morlaix 1833-

Quimper. Hospice civil de Quimper (Saint-Athanase). Asile, puis H.P. de Quimper. C.H.ou EPSM Etienne Gourmelen 1793/1824-

haut de chapître


GARD (30)

Alès. C.H. d'Alès

Nîmes. C.H.U. hôpital Carremeau

Uzès. C.H. Le Mas Careiron 1965-

haut de chapître


HAUTE-GARONNE (31)

Toulouse, Asile de Braqueville. H.P., puis C.H. Gérard Marchant 1858-
(voir la page illustrée L’ASILE DE BRAQUEVILLE, À TOULOUSE (Centre hospitalier spécialisé Gérard-Marchant) un patrimoine inestimable que lui consacre la Société Archéologique du Midi de la France, et la communication de Odile FOUCAUD, Mémoires de la S.A.M.F., Tome LXIV (2004))


Toulouse. Hôpital de la Grave (XIIe siècle), devenu Hôpital Saint-Sébastien (1508) puis Hôpital Saint-Joseph de la Grave (XVIIe siècle), Hospice de bienfaisance (période révolutionnaire) et à nouveau Hôpital de la Grave (histoire). Le quartier ou asile de fous est installé dans l'ancien Couvent Sainte-Claire (Clarisses de Saint-Cyprien), annexé sous la Révolution. Ferme en 1858. Réouverture en 1893. C.H. de La Grave-Casselardit

Toulouse. C.H.U. de Toulouse, hôpital Purpan 1940/....-

haut de chapître


GERS (32)

(Auch. Asile d'Auch ou Maison Départementale de Secours vers 183O-1865)

Auch. H.P. d'Auch. C.H.S. ou Centre Hospitalier du Gers 1861-

haut de chapître


GIRONDE (33)

(Bordeaux. Hospice Arnaud Guiraud 1790-1809)
(Bordeaux. Fort du Ha, maison de détention avec 12 loges pour aliénés, début XIXème siècle)
(Bordeaux. Asile Saint-Jean 1586/1803-1890)
(Bordeaux. Hôpital Saint-André, service déménagé au Centre Abadie 1902-1956)

Bordeaux. Groupe Saint-André, Centre Jean Abadie 1956-

Bordeaux. Asile public d'aliénées, puis H.P. Autonome de Château-Picon. C.H. Charles Perrens depuis 1974 (Monument historique, inscription 1997) 1761/1890-

Cadillac. Hospice Saint-Léonard (Saint-Jean-de-Dieu) puis hospice Sainte-Marguerite. Asile d'Aliénés de Saint-Léonard (hommes), puis H.P. Autonome, puis C.H.S. de Cadillac-sur-Garonne (Monument historique, inventaire général 1975) 1617/ -
U.M.D. Boissonnet (Unité pour Malades Difficiles) 1961-
Cimetière de l'hôpital

Libourne. Centre Hospitalier Robert Boulin, Hôpital Garderose.

haut de chapître


HÉRAULT (34)

Béziers. C.H. de Béziers.

(Montpellier. Hôpital Général Saint-Charles, et en 1810 dépôt de mendicité ou dépôt de police 1680/1821-1930 ou 1932) (Monument historique, inventaire général 1986, recensement 1992)

(Montpellier. Hôpital Saint-Eloi ?-1822. Dépend aujourd'hui du C.H.U. de Montpellier)

Montpellier. Asile Départemental d'Aliénés de l'Hérault ou Asile de Font-d'Aurelle, puis Etablissement Départemental de Font-d'Aurelle, puis Clinique Psychiatrique de Font-d'Aurelle 1822
, devenu en 1909 l'hôpital de La Colombière, dépendant du C.H.U. de Montpellier
(Monument historique, inventaire général 1986)

(Saint-Pons-de-Thomières. Hospice de Saint-Pons, XIIIe siècle. Histoire)

Sète. C.H. du Bassin de Thau.

haut de chapître


ILLE-ET-VILAINE (35)

Redon. C.H. de Redon

(Rennes. Couvent des Dames Budes (ou Dames de la retraite), dit Séminaire des Filles de la Sainte-Vierge. Maison de force. 1810-1818?)

Rennes. Asile d'aliénés de Saint-Méen ou hospice du Petit Saint-Méen. Asile, puis H.P. de Rennes. C.H. Guillaume Régnier 1627- (histoire et photographies sur le site Le portail des patrimoines de Bretagne)

Saint-Malo. Hospice civil de Saint-Servan (commune depuis rattachée à Saint-Malo), premier tiers du XIXème siècle- . C.H. Broussais

haut de chapître


INDRE (36)

(Châteauroux. Hospice des Incurables, maison de correction, première moitié du XIXème siècle)

(Châteauroux. Asile d'aliénés de Bitray 1914-1920)

Châteauroux. C.H. de Châteauroux

Châteauroux. Centre Psychothérapique de Gireugne, C.H. de Châteauroux 1967-

La Châtre. C.H. de La Châtre

haut de chapître


INDRE-ET-LOIRE (37)

Château-Renault. C.H.I. Amboise Château-Renault.

Chinon. C.H. du Chinonais, hôpital François Rabelais

Loches. Centre hospitalier de Loches ou C.H. Paul Martinais 1621/....-

Saint-Cyr-sur-Loire. Clinique Psychiatrique Universitaire (C.P.U.)

Tours. Quartier d'hospice. Service de psychiatrie du C.H.R. de Tours. C.H.U. de Tours 1725/vers 1890-

haut de chapître


ISÈRE (38)

Grenoble. C.H.U. de Grenoble, Hôpital Sud. XVe siècle/1968-

Saint-Clair-de-la-Tour. Fondation Georges Boissel, Centre Psychothérapique du Vion, puis Centre Psychothérapique Nord Dauphiné 1970-

Saint-Egrève. Maison de refuge de Saint-Robert (Dépôt de mendicité). Asile Public d'Aliénés de Saint-Robert, H.P. puis Centre Hospitalier de Saint-Egrève, puis Centre Hospitalier Alpes-Isère. 1816-
Voir sur le site : De l'Asile d'aliénés de Saint-Robert au Centre Hospitalier Alpes-Isère

Vienne. C.H. Lucien Hussel

haut de chapître


JURA (39)

(Dole. Asile de Dole ou asile des Carmes 1808-1890)

Dole / Saint-Ylie. Asile Public d'aliénés, puis H.P. de Saint-Ylie ou H.P. du Jura. C.H.S. du Jura 1883-

haut de chapître


LANDES (40)

(Mont-de-Marsan. Quartier d'hospice, première moitié du XIXème siècle)

Mont-de-Marsan. Asile, puis H.P. Sainte-Anne. C.H. de Mont-de-Marsan, Hôpital Sainte-Anne 1911-

haut de chapître


LOIR-ET-CHER (41)

(Blois. Quartier d'hospice, dit "Asile" ou "Asile départemental" de Blois ou du Loir et Cher 1846-1943) (Monument historique, inventaire général 1992)

Blois. C.H. de Blois 1963-

Romorantin. C.H. de Romorantin Lanthenay 1970-

Vendôme. C.H. de Vendôme. XVIIe siècle/1978-

Clinique de La Borde (Dr Jean Oury) 1953-

haut de chapître


LOIRE (42)

Feurs. C.H. de Feurs

Montbrison. C.H. de Montbrison 1975-

Roanne. C.H. de Roanne

Saint-Etienne. C.H.U. hôpital Bellevue 1900/19..-

(Saint-Etienne. Hôpital Saint-Jean-Bonnefonds 1971-2004. Voir l'histoire de cet hôpital-village du site du Colombier intégré en 1981 au C.H.U. de Saint-Etienne et fermé en 2004)

(Savigneux. Prieuré. Dépôt de mendicité. Asile de Savigneux 1824-1825)

haut de chapître


HAUTE-LOIRE (43)
Voir sur le site : Le département de la HAUTE-LOIRE en 1839

(Brionde. Loges à l'hospice, première moitié du XIXème siècle)

(Le Puy. Loges à l'hospice général, première moitié du XIXème siècle)

Montredon / Le Puy-en-Velay. Asile privé de Montredon près Le Puy. H.P., puis Centre Hospitalier Sainte-Marie 1850 ou 1852-

(Yssingeaux. Loges à l'hospice, première moitié du XIXème siècle)

haut de chapître


LOIRE-ATLANTIQUE (44), auparavant Loire-Inférieure

Blain. Le Pont-Piétin. C.H.S. de Blain 1960-

Montbert. C.H.S. de Montbert 1975-2012. Délocalisation à Bouguenay : Centre Hospitalier Georges Daumézon 2012-

(Nantes. Sanitat fondé en 1569. Maison ou Hospice de la Réunion, Hôpital Général. 1671-1834)

Nantes. Quartier de l'hospice Saint-Jacques, dit "Asile St Jacques". Quartier d'aliénées des Hospices Civils de Nantes, puis Quartier des maladies mentales du C.H.R. de Nantes, puis C.H.R.U. Saint-Jacques 1834-
(Le site du C.H.R.U. héberge les pages de la Société d'Histoire de la Médecine et des Hôpitaux de l'Ouest)

Saint-Nazaire. C.H. Saint-Nazaire, site de Heinlex 1960/....-

(Savenay. Asile d'aliénés de Blanche-Couronne, dans l'Abbaye Notre-Dame -fondée au XIIe siècle- au domaine de Blanche Couronne 1921-1928)

haut de chapître


LOIRET (45)

Amilly. C.H.A.M. (Centre Hospitalier de l'Agglomération Montargeoise) 2001-

Fleury-lès-Aubrais. Etablissement psychothérapique du Loiret. C.H.D. Georges Daumézon 1913-

(Orléans. Quartier d'hospice -dit "Asile d'Orléans"- de l'Hôpital Général ou Hospice d'Orléans, devenu ensuite le C.H. d'Orléans)

haut de chapître


LOT (46)

(Cahors. Loges de l'Hospice civil, premier tiers du XIXème siècle)

Leyme. Maison de santé médico-agricole de Leyme (asile d'aliénés). H.P. de Leyme, puis C.H.S. J.-P. Falret. Centre hospitalier Jean-Pierre Falret, Institut Camille Miret 1835-


LOT-ET-GARONNE (47)

(Agen. Quartier d'hospice. Quartier psychiatrique du Pulet. C.H. d'Agen)

Agen. C.H.D. de La Candélie 1965-


LOZÈRE (48)

Saint-Alban. Hospice, asile, puis H.P. de Saint-Alban. C.H. François Tosquelles (Monument historique, inventaire général 2000) 1821-
voir sur le site : Cimetière de l'hôpital
Voir sur le site : À propos d'une réalisation d'assistance psychiatrique à Saint-Alban)


MAINE-ET-LOIRE (49)
Voir sur le site : Les établissements du Maine-et-Loire dans les années 1830

(Angers. Maison des Frères des Écoles chrétiennes XVIIIe s.)

Angers. Hospice ou hôpital d'Angers, puis C.H.U. d'Angers XIXe siècle/-

Cholet. C.H. de Cholet

Sainte-Gemmes-sur-Loire. Asile, puis H.P. de Sainte-Gemmes ou du Maine-et-Loire. C.H. Cesame : Centre de santé mentale angevin 1844-

(Saumur. Hospice de la Providence : visité par Esquirol vers 1838)

Saumur. C.H. de Saumur


MANCHE (50)

La Glacerie. CH les Genêts

Pont-l'Abbé/Picauville. Couvent du Bon Sauveur. H.P., puis C.H.S. du Bon Sauveur. Fondation Bon Sauveur de Picauville 1836-

(Pontorson. Quartier de l'hôpital-hospice de Pontorson 1809-?)

(Pontorson. Hôpital Saint-Antoine de la Charité (Saint-Jean-de-Dieu) 1644/1724-1792)


Pontorson. Asile, H.P., puis C.H.S. de Pontorson, puis Centre Hospitalier de l'Estran

Saint-Lô. Clinique ou Hôpital Sainte-Marie.

Saint-Lô. Fondation Bon Sauveur de Saint-Lô, C.H.S. 1811-


MARNE (51)

Châlons-en-Champagne (anciennement Châlons-sur-Marne). Renfermerie des mendiants. Dépôt de mendicité d'Ostende (ou Maison d'Ostende, aussi appelé A la ville d'Ostende). Asile d'aliénés d'Ostende ou Asile de Châlons puis H.P. de la Marne. Etablissement Public de Santé Mentale de la Marne 1767-

Reims. C.H.U. de Reims, hôpital Robert Debré


HAUTE-MARNE (52)

Saint-Dizier. H.P. de Saint-Dizier. C.H. de la Haute-Marne, hôpital André Breton 1824-


MAYENNE (53)

Château-Gontier. Hôpital Saint-Joseph (XVIIIème siècle). Hospice de Château-Gontier, puis C.H. du Haut-Anjou, Clinique de santé mentale du Haut-Anjou (2004-).

Laval. Hospice puis C.H. de Laval

Mayenne/La Roche-Gandon. Asile d'aliénés, puis Maison de Santé ou H.P. puis C.H.S. de la Mayenne ou de La Roche-Gandon. Etablissement Départemental de Santé Mentale de la Mayenne

Mayenne. C.H. du Nord-Mayenne.


MEURTHE-ET-MOSELLE (54)

Briey. C.H. François Maillot.

Dommartin-lès-Toul. C.H.U. de Nancy, hôpital Jeanne d'Arc. XIVe siècle/1973-

(La Malgrange (Meurthe). Maison de santé de la Malgrange, vers 1818-?)

Laxou/Nancy. Maison des Frères des Écoles Chrétiennes. Asile de Maréville (Meurthe). Centre Psychothérapique de Nancy 1714/1805-

Mont-Saint-Martin. Association Hospitalière du Bassin de Longwy (AHBL). Centre psychothérapique de Mont-Saint-Martin.

(Nancy. Chartreuse de Sainte-Anne. Hôpital Sainte-Anne, qui fut une annexe de Maréville: pensionnat, centre de malariathérapie. XVIIe siècle/1898-1962)

Saint-Nicolas-de-Port. Maison de Santé (ou Pension) Saint-François. Asile de Saint-Nicolas. C.H. de Saint Nicolas de Port. XVe siècle-


MEUSE (55)

Fains. Hospice, asile d'aliénés, puis Maison de Santé Départementale ou H.P., puis C.H.S. de Fains-les-Sources. C.H. de Fains Veel (faisant désormais partie du Pôle de Santé Sud Meusien ou PSSM) 1823-

Saint-Mihiel. C.H. Sainte-Anne. Centre spécialisé de soins aux toxicomanes Centr'Aid

Verdun. C.H. Saint-Nicolas 1807/1958-


MORBIHAN (56)

Caudan. Centre Hospitalier Jean Charcot 1971-

Saint-Avé. Asile Départemental des aliénés, puis H.P. de Lesvellec (à Lesvellec, près Vannes), puis C.H.S. de Lesvellec. E.P.S.M. du Morbihan (Monument historique, inventaire général 1987) 1886-

(Vannes. Quartier d'hospice, Hospice d'Humanité 1818-1886)


MOSELLE (57)

Jury-lès-Metz. Centre Hospitalier Spécialisé ou Centre hospitalier de Jury
Site de l'I.F.S.I. du Centre Hospitalier

Lorquin (Lörchingen). Asile d'aliénées ou Maison de Santé de Lorquin, Hôpital Psychiatrique, puis C.H. de Lorquin 1910-

Sarreguemines (Saargemünd). Maison de santé de Steinbach ou Asile Départemental d'aliénés de Sarreguemines, puis H.P.D. de la Moselle, puis Centre Hospitalier Spécialisé de Sarreguemines 1880-
U.M.D. (Service Spécial de Malades Difficiles) 1957-

Thionville (Diedenhofen). C.H.R. de Metz-Thionville


NIÈVRE (58)

La Charité-sur-Loire. A partir de 1812, Dépôt de mendicité dans la Manufacture militaire. Hospice départemental des aliénés, Asile d'aliénés de La Charité, H.P., C.H.S. de La Charité-sur-Loire, puis C.H. Pierre Lôo
(Monument historique, inventaire général 2002).


NORD (59)

Armentières. Maison des Bons-Fils. Asile d'Armentières, puis H.P. Autonome du Nord. C.H. d'Armentières, E.P.S.M. Lille Métropole.

Bailleul. Maison de Santé de Bailleul ou Asile public d'aliénées de Bailleul, puis H.P. Autonome de Bailleul. E.P.S.M. des Flandres 1863-
Voir sur le site : L'asile de Bailleul (Nord) en 1887

Cambrai. C.H. de Cambrai

Denain. C.H. de Denain, unité Le Rivage 1928/1998-

Douai. C.H. de Douai 1971/....-

Esquermes-lez-Lille. Clinique Départementale d'Esquermes 1912-

Fourmies. C.H. de Fourmies.

(Lille. Asile d'aliénés de Lille 1762-1863, remplacé par Bailleul)

Lille. C.H.R.U. (U.S.N.B.), Hôpital Michel Fontan.

Marquette-lez-Lille/Lommelet. Hôpital de la Charité de Saint-Jean de Dieu. H.P. de Saint-Jean-de-Dieu. C.H.S. de Lommelet à Saint-André-lez-Lille. E.P.S.M. de Saint-André (E.P.S.M. de l'Agglomération Lilloise) 1825-
Hôpital de Lommelet reconstruit 2012-

Maubeuge. C.H. de Sambre-Avesnois 1961/....-

Roubaix. Hôpital Lucien Bonnafé (E.P.S.M. de l'Agglomération Lilloise) 2006-

Saint-Amand-les-Eaux. C.H. de Saint-Amand les Eaux. Vers 1980/....-

Saint-André. C.H.S. Ulysse Trélat. E.P.S.M. de Saint-André (E.P.S.M. de l'Agglomération Lilloise)

Seclin. C.H. de Seclin.

Somain. C.H. de Somain.

Tourcoing. Centre hospitalier de Tourcoing ou C.H. Gustave Dron 1843/2007-

Valenciennes. C.H. de Valenciennes.


OISE (60)

Clermont-de-l'Oise. Maison de santé des frères Labitte. Asile d'aliénés de Clermont (public depuis 1887), puis H.P. Interdépartemental, puis C.H.S.I. de Clermont de l'Oise (histoire) 1799-

Fitz-James. Annexe de l'asile de Clermont, Colonie agricole de Fitz-James. C.H.S.I. de Clermont de l'Oise (1847-)

(Neuville-en-Hez. Couvent de Notre Dame de la Garde XVIIe-XVIIIe s.)

(Senlis. Hospice Saint-Denis et Saint-Firmin de la Charité, ou hôpital de la Charité de Senlis 1670-?)

Villers. Annexe (ferme) de l'asile de Clermont


ORNE (61)

Alençon. Maison dite de Bicêtre, transformée en 1810 en Dépôt de mendicité. Hospice départemental, asile de l'Orne, puis H.P., puis Centre Psychothérapique de l'Orne 1782/1831-

Flers. Centre hospitalier de Flers ou C.H. Jacques Monod

L'Aigle. C.H.S. Saint-Louis.


PAS-DE-CALAIS (62)

(Arras. Maison de force d'Arras, ou Hospice des insensés dit des Baudets, ou hospice des imbécilles, début XIXe siècle)

Arras. C.H. d'Arras

Bapaume. C.H. de Bapaume.

Boulogne-sur-Mer. C.H. du Docteur Duchenne 2011-

Calais. C.H. de Calais

Camiers. Institut départemental Albert Calmette

Hénin-Beaumont. E.P.S. d'Hénin-Beaumont. C.H. A. Charlon

Lens. C.H. Dr Schaffner

Rang-du-Fliers. C.H. de l'Arrondissement de Montreuil (CHAM) 1995-

(Saint-Omer. Tours aux fous Rosendaël et Lysel, Moyen-Age)

(Saint-Venant. Maison des Bons-Fils, XVIIIe siècle. Maison de force, puis asile d'aliénés 1818-1884)

Saint-Venant. Maison départementale, asile d'aliénés, puis H.P. de Saint-Venant. C.H. de Saint-Venant ou E.P.S.M. Val de Lys - Artois 1884-
(cartes postales sur le site de Luc Mouveaux)


PUY-DE-DÔME (63)

Ambert. C.H. d'Ambert.

Clermont-Ferrand. Asile privé de Sainte-Marie de l'Assomption. H.P., puis Centre Hospitalier Sainte-Marie 1830- (reconstruction projetée)

Clermont-Ferrand. C.H.U. hôpital Saint-Jacques.

(Riom. Hospice départemental des aliénés, première moitié du XIXème siècle, jusqu'en 1860)

Thiers. C.H. de Thiers (voir aussi le site de l'Association de Défense de l'Hôpital de Thiers)


PYRÉNÉES-ATLANTIQUES (64), autrefois Basses-Pyrénées

Bayonne. C.H. de la Côte Basque, site de Larressorre (1972-1995) et site de Cam de Prats 1975-

(Pau. Loges de la Maison de Santé de Pau, XVIIIe-XIXe siècles, appelée aussi Asile de Pau vers 1830-1868)

Pau. Asile, puis H.P. de Pau ou Hôpital Saint-Luc, puis Centre Hospitalier des Pyrénées 1868-
Voir sur ce site : L'Asile Saint-Luc, des origines à 1904


HAUTES-PYRÉNÉES (65)

Lannemezan. Asile, puis H.P., puis C.H. de Lannemezan, puis Hôpitaux de Lannemezan 1938-

(Tarbes. Loges de l'hospice de Tarbes, première moitié du XIXème siècle)
Voir sur ce site : L'hospice de Tarbes en 1837


PYRÉNÉES ORIENTALES (66)

(Perpignan. Loges de l'hospice ou établissement départemental de Perpignan, première moitié du XIXème siècle)

Thuir. Centre psychothérapique du Roussillon. C.H.S. Léon Jean Gregory 1971-


BAS-RHIN (67)

Brumath/Stephansfeld. Asile, puis H.P. de Stéphansfeld, et depuis 1999 E.P.S. Alsace Nord ou E.P.S.A.N.
(Monument historique, inscription 1965) 1835-

Erstein. C.H. Erstein 1974-

Hoerdt. Asile, puis H.P., puis C.H.S. de Hoerdt, aujourd'hui E.P.S. Alsace Nord ou E.P.S.A.N.
(journal) (Monument historique, inventaire général 1992) 1861-

Strasbourg (Straßburg). Loges et salles communes à l'hôpital de Strasbourg . C.H.R.U. Hôpital Civil de Strasbourg. XIVe siècle/....-


HAUT-RHIN (68)

Altkirch. Maison de santé spécialisée (ou Centre Médical) Le Roggenberg (UGECAM Alsace)

Colmar. Hôpital Louis Pasteur (service de neuro-psychiatrie). Hôpitaux Civils de Colmar 1968-

Mulhouse (Mülhausen). C.H. de Mulhouse, hôpital du Hasenrain 1898/1968-

Rouffach. H.P., puis C.H. de Rouffach (Monument historique, inventaire général 1997) 1909-


RHÔNE (69)

Bron. Asile de Bron (Asile public départemental d'aliénés de Bron). Hôpital Départemental du Vinatier (1936) ou Hôpital Psychiatrique du Rhône, puis C.H.S. du Vinatier 1876-
Voir sur ce site le Règlement particulier du service intérieur de l'asile (1897)
Voir également l'Inventaire général du Patrimoine Culturel de Rhône-Alpes

Lyon. Hospices civils de Lyon. Hôtel-Dieu

(Lyon. La Quarantaine 1783-1803)
(Lyon. Hôpital de l'Antiquaille 1803-1879)

Lyon. Maison de Saint-Pierre et Saint-Paul à La Guillotière (Saint-Jean de Dieu). Asile, puis Maison de santé, puis C.H. Saint-Jean de Dieu 1825-

Saint-Cyr-au-Mont-d'Or. C.H. de Saint-Cyr-au-Mont-d'Or 1972-


HAUTE-SAÔNE (70)

Saint-Rémy. H.P., puis C.H.S. de Saint-Rémy ou "de Saint-Rémy Clairefontaine" (Association Hospitalière de France-Comté), CHS de Saint-Rémy et du Nord Franche-Comté 1937-


SAÔNE ET LOIRE (71)

Mâcon. Maison des fous, attenant à l'hospice civil (début XIXème). Hôtel-Dieu de Mâcon (?/1978-2005) C.H. de Mâcon. 2005-

Sevrey / Châlons sur Saône. C.H.S. de Sevrey 1970-

Châlons sur Saône. Centre Hospitalier William Morey


SARTHE (72)

Allonnes. C.H.S. d'Allonnes ou C.H.S. de la Sarthe, site d'Allonnes 1960-
(site de l'IFSI de l'hôpital d'Allonnes)

Le Mans. Asile de la Sarthe, puis H.P. du Mans Etoc Demazy. C.H.S. de la Sarthe, site du Mans (classé Monument historique, 2001) 1834-


SAVOIE (73)

(Chambéry. Hôpital général. Centre hospitalier de Chambéry)
(Chambéry. Abbaye Royale. Asile de Betton (archives) 1828-1858)

Bassens/Chambéry. Asile public d'aliénés de Bassens, puis H.P. Autonome de Bassens. C.H.S. de la Savoie (archives) 1858-


HAUTE-SAVOIE (74)

Annecy. C.H. de la Région d'Annecy.

La Roche-sur-Foron. E.P.S.M. de la Vallée de l'Arve 1975-

Thonon-les-Bains. Les Hôpitaux du Léman.


SEINE (75)

(Paris. Hôpital des Petites-Maisons 1557/?-1802)
(Paris. Maison de Saint-Lazare 1632-1789)
(Paris. Hôtel-Dieu XVe s.-1802)

Paris Xe arr. Maison Blanche-Hauteville (E.P.S. de Maison-Blanche) 2006-

Paris XIIIe arr. Hôpital Général. Hospice de la Salpêtrière, quartier d'hospice (salle de garde) (classé Monument historique en 1976) 1656-1930)

Paris XIIIe arr. Hôpital Henri Ey (E.P.S. de Perray-Vaucluse) 2004-

Paris XIVe arr. Asile, hôpital psychiatrique, Centre Psychiatrique, puis C.H. Sainte-Anne (patrimoine) (Monument historique, inscription 1979) 1867-

Paris XIVe arr. Service Libre de Prophylaxie Mentale. Hôpital Henri Rousselle 1922 (devenu depuis l'un des services du Centre Hospitalier Sainte-Anne)

Paris XVIIIe arr. Maison-Blanche XVIIIème (E.P.S. de Maison-Blanche) 2007-

Paris XIXe arr. Clinique Rémy-de-Gourmont 1998-2011 puis Maison-Blanche XIXe (E.P.S. de Maison-Blanche) 2011-

Paris XXe arr. Maison-Blanche-Avron (E.P.S. de Maison-Blanche) 2004-


SEINE MARITIME (76), autrefois Seine Inférieure

(Dieppe. Hospice de Dieppe, local des fous, début XIXe siècle)

Dieppe. C.H. de Dieppe

Le Havre. C.H. Pierre Janet.

Lillebonne. C.H. de Lillebonne. Hôpital Clinique du Val de Seine, C.H. Docteurs Rosenberg.

(Rouen. Tour Guillaume-Lion : Tour aux Normands ou Tour des insensés, Moyen-Age)
(Rouen. Quartier de l'Hôpital Général)

(Saint-Yon(-lès-Rouen). Maison des Frères des Écoles chrétiennes. Asile Public d'Aliénées de Saint-Yon 1718-1790? et 1825-1879) (Monument historique, inventaire général 1986)

Sotteville-les-Rouen/Saint-Etienne-du-Rouvray. Asile de Quatre-Mares. H.P. ou Maison de Santé Départementale de la Seine-Inférieure (puis de la Seine-Maritime). C.H.S. puis Centre Hospitalier du Rouvray 1854-
(Monument historique, inventaire général 1986)


SEINE ET MARNE (77)

Coulommiers. Centre hospitalier de Coulommiers ou C.H. René Arbeltier XVe siècle/1976-

Lagny. C.H. de Lagny-Marne La Vallée

Meaux. C.H. Saint-Faron.

(Melun. Tour du Châtelet)

Melun. C.H. Marc Jacquet. Centre Constance Pascal.

Nemours. C.H. de Nemours.

Provins. C.H. Léon Binet.


YVELINES (78), autrefois Seine-et-Oise

Le Chesnay. C.H. du Chesnay (Centre hospitalier de Versailles), hôpital André Mignot

Le-Mesnil-Saint-Denis (La Verrière). Institut Marcel Rivière. E.P.S. La Verrière 1961-
(présentation sur le site de la MGEN)

Mantes-la-Jolie. C.H. François Quesnay ?/2006-

Meulan Les Mureaux. C.H.I. Meulan Les Mureaux Bécheville 1972-

Montesson. Institut puis C.H. Théophile Roussel 1895-

Plaisir. Les Petits-Prés. H.P. puis E.P.S Charcot ou Centre hospitalier Jean-Martin Charcot 1960-

Poissy. Centre Clinique de Psychothérapie. C.H.I. Poissy Saint-Germain-en-Laye 1967/1974-

Saint-Germain-en-Laye. C.H.I. Poissy Saint-Germain-en-Laye 1881/....-

Versailles. C.H. de Versailles. Hôpital Richaud, Centre Eugen Bleuler

Vieille-Eglise. Maison de santé de Vieille-Eglise. Clinique d'Yveline 1939-


DEUX-SÈVRES (79)

(Niort. Quartier d'aliénés de l'hospice de Niort. C.H. de Niort 1839-1855)

Niort. Quartier d'hospice reconstruit, dit La Providence, ou Asile de Niort. C.H. Georges Renon. C.H. de Niort 1855-

Thouars. C.H. Nord Deux-Sèvres.


SOMME (80)

Abbeville. C.H. d'Abbeville

Dury-lès-Amiens. Asile Départemental de la Somme. Etablissement départemental ou H.P. et Institut Médico-Pédagogique de Dury-lès-Amiens. C.H.S. Philippe Pinel 1891-1940 et 1947-

Montdidier. C.H. Montdidier (hôpital reconstruit) 1930/....-

Péronne. C.H. de Péronne 1108/1976-


TARN (81)

(Albi. Quartier de l'hospice civil. Début XIXème siècle)

Albi. Asile créé par la Société des Dames du Bon-Sauveur, puis H.P. du Bon Sauveur. Fondation Bon Sauveur d'Alby. C.H.S. Pierre Jamet 1834-
U.M.D. du Centre Hospitalier Pierre Jamet 2011-
Voir sur ce site : Le Bon Sauveur dans les années 1840

Lavaur. C.H. de Lavaur, Centre Psychothérapeutique Philippe Pinel.


TARN-ET-GARONNE (82)

Montauban. Hôpital Saint-Jacques. Quartier d'hospice. C.H. de Montauban 1676/1851-


VAR (83)

Draguignan. C.H. de la Dracénie

Fréjus/Saint-Raphaël. C.H.I. de Fréjus Saint-Raphaël.

Pierrefeu-du-Var. Asile d'aliénés du Var. Etablissements Hospitaliers du Var (Asile d'aliénés et Réal-Martin), puis Hôpital des Maladies Mentales du Var ou H.P. de Pierrefeu-du-Var. C.H. Henri Guérin 1887-

Toulon. C.H.I. Toulon La-Seyne-sur-Mer. Hôpital de La-Seyne-sur-Mer, unité Arthur Rimbaud 1994/1999-


VAUCLUSE (84)

(Avignon. Hôtel-Dieu de la Miséricorde ou Hospice des insensés, ou Maison Royale de Santé, 1681-1865)

Montdevergues. Asile, puis H.P. Départemental de Montdevergues. C.H. de Montfavet
(photos anciennes sur le site du syndicat CGT) 1854-
Service Spécial des Malades Difficiles 1947-
Voir sur ce site : L'asile de Montdevergues en 1860

(Piolenc. Hospice agricole et préparatoire pour les aliénés pauvres, XIXème siècle)


VENDÉE (85)

Challans. C.H. de Challans, C.H. Loire Vendée Océan

(Fontenay-le-Comte. Quartier d'hospice, Hôpital ou Maison de Fontenay 1825-1854. Devenu le Centre Hospitalier de Fontenay-le-Comte)
(La Roche-sur-Yon. Loges de l'hospice de Bourbon-Vendée, première moitié du XIXème siècle. Devenu le Centre Hospitalier Départemental de la Roche-sur-Yon et en 2003 le CHD Vendée)

La Roche-sur-Yon (jadis Bourbon-Vendée puis Napoléon-Vendée). Asile de La Grimaudière, puis H.P. de la Vendée, aujourd'hui E.P.S.M. Georges Mazurelle 1853-


VIENNE (86)

(Poitiers. Dépôt de mendicité ou hospice des Incurables, 1811-)
(Poitiers. Hôpital Général. Quartier d'hospice, puis quartier psychiatrique du C.H. de Poitiers 1825-1957)

Poitiers. C.H. Henri Laborit, site de La Milétrie 1955-
(site du syndicat CGT de l'hôpital)


HAUTE-VIENNE (87)

(Limoges. A partir de 1811, Dépôt de mendicité, dans le bâtiment de l'ancien dépôt. Hospice des aliénés ou asile d'aliénés 1819-1864)

Naugeat (Limoges). Asile puis H.P. de Naugeat. C.H.S. Esquirol 1864-


VOSGES (88)

(Mattaincourt. Hospice d'aliénés)

Mirecourt. H.P. puis C.H.S., puis Centre Hospitalier Ravenel 1947-


YONNE (89)

(Auxerre. Dépôt de mendicité (Hôpital Général) à partir de 1818. Hospice général ou Asile d'Auxerre 1824-1856)

Auxerre. Asile entièrement reconstruit en 1858. H.P. d'Auxerre, puis C.H.S. de l'Yonne (patrimoine) (Monument historique, inscription 2002) 1858-


TERRITOIRE-DE-BELFORT (90)

Bavilliers. C.H. de Belfort-Montbéliard, site Pierre Engel 1969-

Belfort. C.H. de Belfort-Montbéliard.


ESSONNE (91), autrefois partie de l'ancienne Seine-et-Oise

Corbeil-Essonnes. Hôpital Gilles de Corbeil, Centre Hospitalier Sud Francilien.

Epinay-sur-Orge. Asile de Vaucluse, puis H.P. de Vaucluse, puis E.P.S. de Perray-Vaucluse 1869 (Le site hospitalier, dénommé Hôpital Henri Ey, est à Paris XIIIème arrondissement depuis 2004)
(photos du parc sur le site du SIOVA)

Etampes. Centre Psychothérapique, C.H.S. puis E.P.S. Barthélémy-Durand 1963-

Evry. Hôpital Louise Michel, Centre Hospitalier Sud Francilien.

Orsay. C.H. d'Orsay, Domaine du Grand Mesnil.

Sainte-Geneviève des Bois. Les Mares-Yvon (E.P.S. Barthélémy-Durand)

Soisy (Soisy-sous-Etiolles, puis Soisy-sur-Seine). Association de santé mentale du XIIIème arrondissement (A.S.M. 13), Hôpital L'Eau-Vive 1963-


HAUTS-DE-SEINE (92), autrefois partie de l'ancienne Seine

Antony. C.H. Erasme 1982-

Colombes. C.H.S.I. Louis Mourier (A.P.-H.P.) 1971-

Courbevoie. Centre Hospitalier de Courbevoie - Neuilly-sur-Seine (transfert en cours des secteurs 92G07 et 92G08 auparavant à Clermont-de-l'Oise)

Issy-les-Moulineaux. C.H. Corentin Celton 1863/1980-

Nanterre. Hôpital Max Fourestier. C.A.S.H. (Centre d'Accueil et de Soins Hospitaliers) 1874/19..-


SEINE-SAINT-DENIS (93), autrefois partie de l'ancienne Seine-et-Oise

Aulnay-sous-Bois. C.H. Robert Ballanger 1936/1969-

Neuilly-sur-Marne. Asile puis H.P., puis E.P.S. de Maison-Blanche 1900-

Neuilly-sur-Marne. Asile puis H.P., puis E.P.S. de Ville-Evrard (Monument historique, inscription 1996) 1868-


VAL-DE-MARNE (94), autrefois partie de l'ancienne Seine

Créteil. C.H. Albert Chenevier (A.P.-H.P.)

Créteil. C.H.U. Henri Mondor.

Gentilly. Fondation Vallée. Centre Hospitalier Public Interdépartemental de Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent 1847-
(Monument historique, inventaire général 1997)

Kremlin-Bicêtre. Hôpital Général. Hospice de Bicêtre, quartier d'hospice (A.P.-H.P.) (1656-1911)
(classé Monument historique, 1962)

La Queue-en-Brie. H.P. de La Queue-en-Brie, puis en 1964 Centre psychothérapique des Murets 1963-

Saint-Maurice. Hôpital de Notre-Dame de la Paix de la Charité de Charenton. Hôpital de la Charité de Charenton. Maison Impériale, Royale puis Nationale de Charenton, hôpital Esquirol (Les Hôpitaux de Saint-Maurice) (histoire) 1642/1670-1795 puis 1797-
(classé Monument historique, 1998)

Villejuif. Asile, puis H.P. puis C.H.S. de Villejuif. Centre Hospitalier Paul Guiraud 1884-
Service de Sûreté puis U.M.D. (Unité pour Malades Difficiles) Henri Colin 1910-
(Monument historique, inventaire général 1996)

Villejuif. C.H. Paul Brousse (A.P.-H.P.) 1913/19..-

Villeneuve-Saint-Georges. C.H.I. de Villeneuve-Saint-Georges.


VAL-D'OISE (95), autrefois partie de l'ancienne Seine et Oise

Argenteuil. C.H. Victor Dupouy

Beaumont-sur-Oise. C.H.I.P.O. (C.H.I. des Portes de l'Oise)

Eaubonne. C.H. Emile Roux. C.H. Eaubonne-Montmorency (Hôpital Simone Veil) 1934/....-

Gonesse. C.H. de Gonesse

Moisselles. Asile puis H.P. de Moisselles, puis C.H. Roger Prévot 1904-

Pontoise. Hôpital de Pontoise, C.H. René Dubos 1935/1977-


GUADELOUPE (971)

(Basse-Terre. Maison de dépôt pour les aliénés 1849-1853)

Pointe-à-Pitre. C.H.U. Abymes. C.H.U. de la Guadeloupe.

(Saint-Claude. Camp Jacob, hospice des aliénés 1853-1882)

Saint-Claude. Asile d'aliénés (depuis 1882), Hôpital Psychiatrique, C.H.S. puis C.H. de Montéran 1882-


MARTINIQUE (972)

Colson (Fort-de-France). C.H.S. de Colson 1953-

(Fort-de-France. Asile d'aliénés 1903-1956)

(Saint-Pierre. Maison Coloniale de Santé 1839-1902)


GUYANE (973)

(Asile des îles du Salut, pour la population pénale (transportés et relégués) XIXe-début XXe siècle)

(Cayenne. Hospice du Camp Saint-Denis. Quartier psychiatrique. Fin XIXe siècle-XXe siècle)

Cayenne. C.H. Andrée Rosemon 1865-

Saint-Laurent du Maroni. CH de l'Ouest Guyanais Franck Joly


LA RÉUNION (974)

Saint-Paul. Etablissement Public de Santé Mentale de la Réunion (E.P.S.M.R.) 1852-

Saint-Pierre. C.H. Sud Réunion. G.H.S.R.


NOUVELLE-CALÉDONIE

Nouméa Nouville. Hôpital du Marais. Asile de Nouville. C.H.S. Albert Bousquet 1876/1928-


POLYNÉSIE FRANçAISE

Hôpital Psychiatrique Vaiami 1913-2003

Papeete. C.H. de la Polynésie Française. Département de psychiatrie du Taaone, à Pirae 2003-


ILES DE WALLIS ET FUTUNA

Agence de santé des îles Wallis et Futuna :

Sigave (Wallis). Hôpital de taoa.

Uvea (Futuna). Hôpital de Sia.


ALGÉRIE (avant l'Indépendance)

- Département d'Alger
Alger. Hôpital Mustapha (Clinique de la Faculté) 1870-1966
Aumale (aujourd'hui Sour El-Ghozlane). Hôpital général, annexe psychiatrique.
Blida. Hôpital Psychiatrique de Blida-Joinville (devenu hôpital Frantz Fanon, aujourd'hui partie du Centre Hospitalo-Universitaire de Blida) 1933-
Orléansville (aujourd'hui Chlef). Hôpital général, annexe psychiatrique.

- Département d'Oran
Oran. Hôpital civil, service de neuro-psychiatrie.
Sidi-Chami (banlieue d'Oran). HP de Sidi-Chami (aujourd'hui Etablissement Hospitalier Spécialisé de Sidi Chami) 1960-

- Département de Constantine
Constantine. Hôpital civil, service de neuro-psychiatrie 1935-
Bône (aujourd'hui Annaba). Hôpital civil, service ouvert 1957-


TUNISIE (avant l'Indépendance)

Voir "Histoire de la Psychiatrie Maghrébine", par le Professeur S. Ammar, et les thèses de doctorat en médecine de :
- Majoul Héla épouse Ben Abdallah, Histoire de la psychiatrie Tunisienne de 1881 à 1956 (Tunis, 2005)
- Mhirsi Zied, De l'hôpital pour les maladies mentales de la Manouba à l'hôpital Razi (Tunis, 2005)


Manouba. Hôpital pour les Maladies Mentales de La Manouba, Régence de Tunis. Aujourd'hui Hôpital Razi 1931-

(Tunis. Moristan de Hamouda Pacha ou Hammouda Pacha 1663-?)
(Tunis. La Tekia 1775-?)
(Tunis. Hôpital Sadiki 1880-?)
(Tunis. Hôpital civil français -actuel Hôpital Charles Nicolle- Pavillon de nerveux 1911-1931)


MAROC (sous le Sultanat chérifien et le Protectorat français)

Voir notamment (en fichiers .pdf) :

Rosanna Gorini, Gaspare Baggieri et Marina di Giacomo, "Internement et traitement de la maladie mentale au Moyen-Âge islamiste: l'exemple des bîmarîstâns au Maroc et en Syrie"

El Ayadi Mohammed, “Les maristanes dans le monde arabo-musulman”. Histoire des sciences médicales, 1994, 28, 2; 147-154

Belkamel Bidaouia et Rahouyane Boujemaa, “Les bimaristanes au Maroc”. Histoire des sciences médicales, 1994, 28, 2; 155-158

Akhmisse Mustapha, “Le Maristane de Salé”. Histoire des sciences médicales, 1994, 28, 2; 159-160

Chakib Abdelfattach, Battas Omar et Moussaoui Driss, “Le Maristane Sidi-Frej à Fès”. Histoire des sciences médicales, 1994, 28, 2; 171-174



Ber Rechid (ou Berréchid, à 40 kms au sud de Casablanca, dans la plaine de la Chaouia). Hôpital neuro-psychiatrique (ancien hôpital militaire, transformé en 1932)

(Casablanca. Mâristân, ou Moristan auprès du sanctuaire -Koubba- de Sidi Bellioût, saint patron de la ville)

Casablanca. Hôpital Jules-Colombani, service de neuro-psychiatrie (aujourd'hui partie du Centre Hospitalier Universitaire Ibn Rochd). ?/1930-

(Fez. Mâristân VIIe s.- ?)
(Fez. Mâristân Sidi Fredj XIIIe s.-?)

Fez. Moristan moderne (aujourd'hui Hôpital Ibn Al Hassan) 1950-

(Marrakech. Mâristân ou Moristan Sidi Ishak XIIe s. ou 1562-?)

(Rabat. Mâristân M'hammad El-Ghazi)
Rabat.


INDOCHINE (avant l'Indépendance)

Bien-Hoa (ou Biênhoàville), près de Saïgon. H.P. de Bien Hoa

Phnom-Penh. H.P. de Takhmau ou Ta Khmau (Kandal) : voir la biographie de son fondateur, le docteur Sonn Mam



Michel Caire, 2008-2014
Histoire de la psychiatrie en France ~ ISSN 2271-7315
© Les textes & images publiés sur ce site sont librement téléchargeables pour une consultation à usage privé.
Toute autre utilisation nécessite l'autorisation de l'auteur.